Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement

Mes méthodes : comment s’organisent mes reproductions ?

La quarantaine

Que le mâle parte chez la femelle ou que j’accueille la femelle, je tiens à ce que les deux personnes (donc le propriétaire de la femelle et moi-même) se placent en quarantaine deux semaines avant l’accueil du compagnon, c’est-à-dire : pas de visites en animalerie, pas de rencontres avec des personnes qui ont elles-mêmes des rats, etc. On évite au maximum les prises de risques.

Une quarantaine supplémentaire à l’arrivée des rats chez l’autre propriétaire peut être mise en place si cela est estimé nécessaire par les deux partis.

Qu’est-ce qu’une généalogie connue ?

Pour moi, il ne s’agit pas de connaître le phénotype des parents et ancêtres du rat à reproduire, mais de connaître les dates de naissance, de décès et le suivi précis de la santé des membres de la lignée.
Autrement dit, savoir que les grands-parents étaient capé étoilé bleu us dumbo rex ne m’intéresse pas, je tiens surtout à connaître les antécédents de santé, parce que je souhaite travailler d’abord sur la santé et la longévité des rats avant de m’intéresser à leur physique.

Il est évident qu’aucune lignée n’est parfaite, et qu’il y aura toujours des problèmes de santé. Mais c’est pour évaluer les risques pris à la reproduction que je souhaite être au courant de tous les problèmes de la fratrie, et pas seulement des parents. Avoir des informations sur les oncles/tantes, sur les cousins/cousines est important pour se faire une idée des risques pris. Il est clair qu’une lignée où il y a 50% de tumeurs à 16 mois n’est pas une lignée à continuer.

Je ne demande pas 36 générations de recul. Avoir déjà du recul sur la fratrie complète des parents est une bonne chose (et quand je dis recul sur la fratrie complète, ça veut dire informations de santé voire causes de décès de TOUS les frères/soeurs des parents), si on peut étendre aux grands-parents, c’est encore mieux (car les soucis peuvent sauter une génération, mais en sautent rarement deux).

Je préfère une femelle dont j’ai une seule génération de recul, mais complète, plutôt qu’une femelle dont j’ai trois générations de recul, mais avec seulement les informations sur les parents, et jamais sur la fratrie.

En ce qui concerne les mâles

  • 500g est un bon poids, mais à voir au cas par cas selon la lignée
  • Pas d’antécédents de santé importants
  • Généalogie connue : saillie prévue pour ses 18 mois, peut être effectuée un peu avant (15 mois minimum) ou un peu après (en essayant de ne pas dépasser 24 mois).
  • Généalogie inconnue : 18 mois minimum, obligatoirement avec une femelle dont la généalogie est connue (voir paragraphe précédent sur la notion de « Généalogie connue »)
  • Et bien sûr, un bon caractère, pas d’agressivité ni de tendance nerveuse, pas d’hyper dominant. Un rat câlin est un « plus » mais n’est pas obligatoire, par contre, il faut un rat qui soit habitué à l’homme et qui n’en ait pas peur.
  • Sauf cas exceptionnel, je ne souhaite pas que mes rats fassent plus d’une portée (pour pouvoir intervenir rapidement et facilement si jamais un problème grave se déclare sur la lignée, il est plus simple de prévenir 15 adoptants que 50). Éventuellement, je pourrais être amenée à proposer un mâle à une seconde saillie, mais cela restera ponctuel (notamment dans le cas où la première portée a donné naissance à peu de ratons) et éloigné dans le temps (par exemple, à 18 et 22 mois)

En ce qui concerne les femelles

  • 300g est un bon poids, mais à voir au cas par cas selon la lignée
  • Pas d’antécédents de santé importants (tumeur même bénigne, AVC, problèmes respiratoires multiples par exemple, un petit rhume n’est pas « grave »)
  • 6 à 9 mois pour une première portée. Selon le contexte, la saillie peut être avancée/reculée d’un mois (5 à 10 mois). Pour une seconde portée, 12 mois maximum à la mise bas. Si la femelle n’a pas de généalogie connue, elle sera obligatoirement reproduite avec un mâle de généalogie connue entrant dans mes critères. Si elle a une généalogie connue, elle pourra éventuellement reproduire avec un mâle de généalogie inconnue entrant dans mes critères. L’important pour moi étant de ne pas faire de croisement inconnu * inconnu.
  • Et bien sûr, un bon caractère, pas d’agressivité ni de tendance nerveuse, pas d’hyper dominante, et pas de problème récurrents de mise bas ou de lactation dans la lignée.
  • Dans l’idéal, une seule portée pour une femelle. C’est à étudier au cas par cas, mais je préfère éviter de faire saillir une femelle qui a déjà eu une portée à gérer.

Les frais

Je participe bien évidemment aux frais engendrés par la portée. De préférence, je tiens à ce que les seuls frais répercutés sur les adoptants soient les frais de transport, et que les frais de nourriture/litière/vétérinaire soient divisés entre la raterie partenaire et moi-même.

Je ne tiens ni à dégager de bénéfices sur les portées, ni à « rembourser tous les frais », il me paraît normal que la raterie partenaire et moi-même absorbions une partie des frais, puisque la portée est faite avant tout pour nous.

Education des ratons

Je souhaite que les ratons restent avec leur mère jusqu’à leurs 5 semaines révolues. Passées ces 5 semaines, les femelles resteront avec leur mère et les mâles seront mis au contact d’un rat adulte. Si les adoptants souhaitent récupérer leur raton à 5 semaines, il faudra qu’ils les intègrent directement dans leur groupe actuel, afin que les rats du groupe puissent terminer l’éducation du raton.
Les ratons devront être manipulés quotidiennement afin d’être habitués à l’homme.
Si le propriétaire de la femelle le souhaite (par exemple, s’il n’a pas de mâles adultes chez lui), je m’engage à récupérer les ratons mâles à leur 5 semaines afin de les intégrer à mon groupe avant qu’ils ne partent chez les adoptants.

Adoptions

Les ratons porteront l’affixe de la raterie propriétaire de la femelle et de la mienne, de cette forme : AAA-PAZ Ratounet, où AAA représente l’affixe de la raterie de la femelle, PAZ mon affixe, et Ratounet le prénom du bébé 🙂
Ceci afin que chaque personne qui jette un coup d’œil sur la généalogie puisse analyser rapidement les rateries qui sont intervenues dans la lignée.
Les tarifs d’adoption seront fixés a priori par le propriétaire de la femelle (en tout cas, chez la personne qui s’occupera de la portée)

Étant donné que je n’ai que des mâles chez moi, je demande à être prioritaire sur le choix du petit mâle que je garderais sur chacune des portées.

Le choix des adoptants se fera à deux (le propriétaire de la femelle et moi).

J’aimerais beaucoup que les ratons issus de l’un de mes mâles partent chez leur adoptant avec un carnet de santé et un arbre généalogique (je peux m’en occuper si le propriétaire de la femelle n’avait pas prévu de le faire).

Potentiels reproducteurs

Afin de favoriser le brassage génétique, le nombre de reproducteurs sera limité et ce, même si la lignée ne présente apparemment pas de problèmes. C’est un point dont il faudra discuter avant la saillie, mais je souhaiterais que le nombre de reproducteurs ne dépasse pas 4 rats par portée, et au maximum 2 femelles.

Le choix des potentiels reproducteurs se fera à deux : le propriétaire de la femelle et moi-même.

Le LORD

Je demande à ce que tous les ratons issus de l’un de mes mâles soient inscrits sur le Livre des Origines du Rat Domestique, que ce soit par le propriétaire de la femelle ou par moi-même, afin que toutes les informations dont nous disposons sur la lignée soient centralisées et puissent être accessibles rapidement et facilement par une tierce personne.

Les commentaires sont fermés.