PARatSite, site de rats domestiques

L’ode à Pimousse

Pimousse,

Un mois déjà que tu es parti. La douleur de ton départ, bien qu’atténuée par le fait de t’avoir permis de partir sans souffrances, est toujours là.

Peu de gens me comprennent. Peu de gens font l’effort de me comprendre.

Tu étais un rat hors du commun.

Tu m’as mordue, c’est vrai.
Plusieurs fois, même.
Tu étais indépendant,
Nerveux,
Dominant.
Tu avais ton caractère,
Tu ne te laissais pas faire.

Toi et moi, on a mis longtemps à s’apprivoiser,
Se connaitre,
Se comprendre,
S’aimer.

Tu étais noir,
Standard,
Lisse,
Berkshire,
Rien d’extraordinaire.

Mais ton intelligence,
Ta curiosité,
Ton agilité,
Ta fidélité,
Ton amour pour moi,
Ont su me surprendre.

Tu n’étais pas très câlin,
Mais toi et moi, on était complices.
Tu venais parfois réclamer des gratouilles,
Et tu grinçais des dents quand je te caressais.

La vie t’a rattrapée mon ange.
Tes problèmes respiratoires,
Malgré les soins,
Malgré les médicaments,
Malgré ton envie de te battre,
Malgré mon envie de me battre,
Ont eu raison de toi,
De moi.

Tu es parti dans mes bras mon bébé,
J’ai pleuré comme jamais quand la vétérinaire t’a piqué.
Je t’ai tenu contre moi,
Et lentement, ton cœur s’est arrêté de battre.

Gustin et Mac Gyver sont toujours là,
Mais sans toi, la vie, c’est pas pareil.
Terriblement vide,
Silencieux,
Calme.

Tu me manques.
Sois certain que jamais je ne te remplacerais.
Tu as ta place dans mon cœur.
Mon parfait.
Prends soin de Bambou là où tu es. Il a besoin de toi.
Lui aussi parti trop vite.
Parti sans moi.
Je regrette tant de l’avoir laissé souffrir.
Dis-lui que je m’en veux,
Demande-lui de me pardonner.

Je vous aime.

3 reflexions sur “L’ode à Pimousse

  1. Intiilapa

    J’étais passé à côté … très touchant 🙂
    J’espère qu’un jour tu te pardonneras. C’est un souhait que je formule.
    Je pense sincèrement que mine de rien ils ont eu une vie privilégiée et ont été aimés. Cela n’a peut-être pas été parfait, mais tu y as mis tout ton coeur. Ils l’ont senti, et était reconnaissant j’en suis convaincu.

    Gloire à Pimousse 🙂
    Je te fais un gros câlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.