Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement
Mes motivations : pourquoi faire de la reproduction ?
vendredi 3 juin 2011

J’ai des rats depuis octobre 2007. Depuis, je suis tombée amoureuse de cette espèce. Au fil du temps, j’ai appris à mieux les connaître, en surfant sur différents sites et en participant à des forums (SRFA et Forum Rats principalement).

Je participe depuis plusieurs mois à des projets communautaire autour du rat domestique francophone (le LORD, le CFIR).

La reproduction est une suite logique selon moi à cet investissement. J’ai envie d’aider comme je peux le rat domestique francophone, d’apporter ma toute petite pierre à cet immense édifice.
Je n’ai pas la prétention de tout connaître et de pouvoir révolutionner le monde, je souhaite juste l’aider à évoluer à hauteur de mes moyens.

En parallèle, le souhait de travailler en collaboration avec des personnes qui partagent mon point de vue, de voir évoluer une ou deux lignées chez moi. Je pense que c’est peut-être un peu égoïste, mais il est toujours gratifiant de se dire que les ratons sont là « grâce à notre travail ».

J’ai choisi trois axes de travail :

  • En terme de santé, j’aimerais travailler sur la résistance aux problèmes respiratoires (lignée avec Gustin)
  • En terme de longévité, j’aimerais travailler à obtenir une lignée qui atteigne les 28 mois (lignée avec Gustin toujours)
  • En terme de couleurs, j’aimerais travailler le bleu russe (lignée avec Tweedle Dee)

Ce n’est pas parce que ce sont mes axes principaux que je me focaliserais dessus : il va de soi que je choisirais des reproductrices qui ne présentent pas de graves problèmes récurrents sur la lignée.
Comprendre : ce n’est pas parce que je souhaite travailler sur la résistance aux problèmes respiratoires que je ne m’intéresserais pas au problème de tumeurs, et ce n’est pas parce que je souhaite travailler le bleu russe que j’accepterais des femelles de n’importe quelle lignée, travaillée n’importe comment par n’importe qui.
La santé reste primordiale pour moi, et je ne prendrais pas une femelle aussi parfaite soit elle si elle a une famille aux tumeurs récurrentes ou autre graves problèmes.

J’ai bien conscience que la sélection n’aidera pas forcément à faire des lignées exemptes de problèmes. Je m’attache surtout dans un premier temps à ne pas perdurer certains problèmes graves, à ne pas les fixer ou les répandre. Si je peux éviter d’aggraver la situation (comme ce qu’on a pu voir sur certaines lignées travaillées n’importe comment qui développent des maladies rares), ça sera déjà un bon point !

Il me tient à coeur de continuer de travailler avec mes familles que j’ai appris à découvrir et à aimer, mais j’y mettrais un terme si jamais il apparaît qu’un problème grave se retrouve à plusieurs générations (exemple : les tumeurs cancéreuses chez les mâles dans la famille de Gustin, si elles apparaissent de plus en plus tôt ou finissent par toucher les femelles, c’est un problème grave qui mérite l’arrêt de la lignée)