Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement
Fiche descriptive de DTC-DHP Tweedle Dee
vendredi 27 novembre 2009
J+26, photo de Limë

Photo de DTC-DHP Tweedle Dee, chez Petit_ange

Nom : DTC-DHP Tweedle Dee
Numéro de pedigree : DTC14591M
Date de naissance : 16 octobre 2009
Date de décès : 28 septembre 2011 (chez moi, problèmes respiratoires)
Couleur : bleu russe
Marquage : varieberk ou berskhire, un peu entre les deux
Poils : rex
Oreilles : dumbo
Porteur : mink, fléché, 1/2 bleu us et 1/2 siamois
Origine : DTC Alka Seltzer chez Limë et DHP Hermès chez Diabolote (Post de naissance + Suivi de portée)
Généalogie : Voir la généalogie sur le LORD
Poids :

  • 96g le 26/11/2009
  • 300g le 13/01/2010
  • 420g le 16/05/2010 – 7  mois
  • 500g le 02/08/2010 – 9 mois, retour de vacances
  • 530g le 05/03/2011
  • 588g le 16/06/2011 – 19 mois
  • 540g le 15/07/2011 – 21 mois

Repro : Non (Echec de la saillie avec KMR-TPX Croquefrisette)

Caractère : Pour le moment, un amour de rat. Notre première heure tous les deux, il l’a passé sous mon pull, dans mon décolleté, collé contre moi, à kreukreuter ! Le transport s’est très bien passé, il n’a pas l’air du tout stressé. A voir par la suite, mais pour le moment, c’est le raton parfait !

Juin 2010 : Tweedle Dee est un rat hyper glu, qui ne peut vivre sans moi. C’est une pile électrique montée sur ressort qui dispose d’une batterie de rechange, il ne se fatigue jamais, a toujours besoin que je m’occupe de lui. Si je le laisse deux minutes, il me fait toutes les conneries du monde. Si je suis dans son champ de vision, faut qu’il vienne me rappeler qu’il est là. C’est de famille, les descendants de TataYoyo sont des humano-dépendants !

Mars 2011 : Tweedle Dee a du mal à trouver sa place depuis le décès de Gustin et Mac Gyver. L’arrivée de Blurp a empiré les choses alors que j’espérais les améliorer. Il m’a mordue à la main.

Avril 2011 : Tweedle Dee s’est nettement calmé depuis que Blurp a séjourné chez Diane, c’est redevenu un amour avec moi. Il est un peu sensible des voies respiratoires (mon appartement est humide, et à chaque changement brusque de températures, il éternue). Après discussions avec Limë, Diabolote, Kerma, Diane, mon véto, bref, plein de gens expérimentés, la reproduction de Tweedle Dee est maintenue.

Santé :

  • début décembre 2010 : broncho pneumonie, traitée avec de la doxycycline, de la marbofloxacine et de la cortisone, pendant dix jours.
  • mars 2011 : traitement au doxyval pour un rhume
  • 20/09/2011 : traitement antibio et corticoides car Twi tire beaucoup pour respirer depuis quelques jours, et les anti inflammatoires ne l’ont pas soulagé
  • 28/09/2011 : décès chez moi, après découverte d’une masse inflammatoire près de son foie.

Fratrie :

– La mère Alka Seltzer est décédée le 12/02/2011 à 24 mois. Il n’a pas été possible d’établir exactement la cause du décès. L’autopsie a révélé un coeur plus gros que la normale, mais impossible pour le vétérinaire de dire si c’est le coeur avait une taille anormale depuis la naissance ou si c’est un dysfonctionnement interne qui a forcé le coeur à pomper plus et qui l’a fatigué.
– Le père Hermès est décédé le 16/03/2010 à 23 mois des suites d’un virus foudroyant.
– La soeur Mills est décédée à 5 semaines, éventuellement d’une malformation cardiaque (diagnostic posé après autopsie, mais difficile d’affirmer quoi que ce soit sur un si petit raton)
– La soeur Tutti Frutti Summer Love est décédée le 30/03/2011 d’une tumeur de la glande de Zymbal (non héréditaire)

La galerie photos de DTC-DHP Tweedle Dee : Les photos sont classées de la plus récente à la plus ancienne.

Un ange est passé…
mercredi 28 septembre 2011

Allez, je rassemble le peu de courage qu’il me reste pour rendre un dernier hommage à mon Unique.

Lorsque je suis venue te voir pour la première fois, tu tenais dans le creux de ma main. Tes yeux n’étaient pas encore ouverts, tu n’avais même pas de poils, mais on pouvait déjà voir ta jolie couleur.

 

Tweedle Dee à 15 jours

Je t’attendais depuis des semaines, des mois déjà. Tu étais le rat de mes rêves, bleu russe dumbo rex. Je t’ai eu à 5 semaines et demies, tu étais si petit ! Le jour où je suis allée te chercher, tu as dormi contre moi pendant un long moment, je crois que c’était l’un des rares câlins que tu me feras durant nos quelques mois passés ensemble 🙂

J’étais loin d’imaginer alors que tu serais si présent dans ma vie. Humain dans le corps d’un rat, tu ne supportais pas me partager avec un autre rat. J’étais à toi, et toute l’attention devait en permanence être portée sur toi. Tu étais LA star de la maison, toujours à courir partout, toujours en vadrouille, inépuisable.

Faut dire qu’avec tes yeux, il était difficile de te louper.

Lorsque Gustin et Mac Gyver sont partis, tu as du assumer le rôle de dominant, aux côtés de Kirin Thor qui ne voulait pas être dominé. Ca a été très frustrant pour toi, surtout lorsque je t’ai présenté Blurp, qui ne voulait pas se soumettre.

Tu es tombé gravement malade à cette période. Pour attirer l’attention ? Pour que je m’occupe de toi ? Je ne sais pas, mais cette pneumonie te laissera des séquelles…

Kirin et toi avez fini par vous réconcilier, et vous formiez un sacré duo tous les deux. Toujours collés à mes basques, je ne pouvais rien faire sans vous avoir dans les pattes, à vous écraser la queue ou à vous envoyer valser parce que vous passiez sur mon pied au moment où je marchais.

Un jour, alors que je m’occupais toujours de toi et Kirin avant Blurp, j’ai inversé l’ordre des choses. J’ai commencé par m’occuper de Blurp, puis j’ai voulu m’occuper de toi… Tu n’étais pas du tout content que je te fasse passer en second, tu m’as mordue violemment à l’annulaire gauche… Et nous voilà désormais fiancés 😉

Ce jour-là, j’ai vu beaucoup de « haine » passer dans tes yeux. Mais bizarrement, une fois que tu as vidé ta colère sur moi, nous nous sommes rapprochés plus que jamais. Tu es devenu un amour de rat, recherchant sans cesse mon contact, mais d’une manière moins « exclusive » qu’auparavant. Tu acceptes désormais de me partager avec Kirin. Tu es moins foufou qu’avant, tu passes plus de temps posé à mes côtés. Chaque jour qui passe, tu me montres à quel point tu m’aimes. La seule chose qui te rend encore dingue, c’est quand je t’appelle « Twitwi ! Twitwi ! », toutes tes oreilles se dressent et tu coures vers moi comme un fou 🙂

J’aurai voulu avoir des bébés de toi mon Twi. Mais toi, tu voulais rester unique dans mon coeur, hein ? C’est pour cela que la portée n’a pas fonctionné. Au début, j’ai été très triste. Maintenant, je l’ai accepté, même si j’ai une pointe d’amertume ne pas avoir « un petit bout de toi » à chérir. Sache juste que, même si tu m’avais laissé un bébé de toi, tu aurais toujours été irremplaçable. Le Twitwi est unique.

Depuis samedi soir, tu étais très mal. Je t’ai déposé chez la vétérinaire lundi matin. Suite à plusieurs radios, on constate que tu as une masse d’origine inflammatoire près du foie. Elle n’est pas opérable, mais, malgré tes séquelles aux poumons, tu devrais quand même pouvoir vivre quelques temps de plus sans souffrir.

Hier, j’aurai du te laisser chez la vétérinaire, mais j’ai voulu venir te faire une petite gratouille. Finalement, la vétérinaire a tenu à ce que je rentre avec toi, pour te nourrir, pour que tu retrouves ton « chez toi ». Elle dit que si tu trouves la force de te battre, de te nourrir, tout n’est pas perdu, et qu’il est trop tôt pour songer à te faire partir sans souffrir.

Tweedle Dee, le 27/09/2011

Cette force, tu ne l’as pas trouvée. Hier, je t’ai gardé près de moi pour te câliner et te couvrir de bisous. Tu as voulu rentrer dans ta cage, tu as fait le tour du propriétaire comme on dit. Je t’ai vu aller dans le hamac double, puis sur l’étage, puis dans ta maison du bas… Chaque fois que je me réveillais pour veiller sur toi, tu étais à un endroit différent.

A 6h45, tu étais sur l’étage, la tête posée sur le rebord. Je sors la seringue de Rénutryl du frigo pour pouvoir te la donner en me levant, et que ça ne soit pas trop froid pour toi.

A 7h45, tu es allongé sur l’étage, et tu ne respires plus.

Voulais-tu partir chez toi, entouré de ceux qui t’aimait ?

Avais-tu peur de retourner chez la vétérinaire, dans un endroit que tu ne connaissais pas ?

Voulais-tu partir dignement, en nous faisant souffrir le moins possible, Kirin et moi ?

Je n’aurai jamais les réponses à mes questions, mais j’espère de tout coeur que tu n’as pas souffert, et que tu t’es senti entouré et aimé jusqu’au bout.

Y a pas de mot pour décrire le vide que tu laisses… Il me faudra du temps pour tourner la page « Twitwi ». Tout est allé si vite, je n’arrive pas encore à réaliser que plus jamais je ne te verrai accourir vers moi en prononçant ton nom.

Kirin Thor est malheureux sans toi. Tu étais son grand copain, il t’a cherché partout lorsque je t’ai laissé chez la vétérinaire, et ce matin, il a refusé de venir vers moi, préférant s’isoler dans le hamac.

Merci à Limë de m’avoir fait confiance pour ton adoption, et d’avoir été là du début à la fin,
Merci à Jérémie qui, comme d’habitude, a su être là pour m’accompagner dans le moment le plus difficile,
Merci aux deux vétérinaires qui ont pris soin de toi,
Merci à tous ceux qui ont pris des nouvelles et qui nous ont envoyé des mots de soutien dans cette épreuve. Me sentir entourée m’aide à tenir le coup pour m’occuper des trois autres loulous…

Et merci à toi, mon Twitwi, pour tous les beaux moments qu’on a partagé, pour tout l’amour que tu m’as apporté. Tu me laisses un souvenir inoubliable au doigt, je t’aurai pour toujours avec moi 🙂

Repose en paix là où tu es, ma petite Star.