Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement
Fiche descriptive de RLF-PAZ Kirin Thor
lundi 21 juin 2010

RLF-PAZ Kirin Thor chez Petit_ange

Nom : RLF-PAZ Kirin Thor
Numéro de pedigree : RLF19632M
Date de naissance : 17 mai 2010
Date de décès : 11 janvier 2012 (euthanasie, problèmes respiratoires)
Couleur : noir
Marquage : uni
Poils : rex
Oreilles : dumbo
Porteur : bleu US, 2/3 siamois, 2/3 mink, 2/3 marquages faciaux
Origine : FAC Twiki chez Furiosa78 et LEO Gustin chez moi (Suivi de portée)
Généalogie : Voir la généalogie sur le LORD / Document de suivi de famille en PDF
Poids :

  • 98g le 20/06/2010
  • 112g le 25/06/2010 – 39 jours
  • 243g
  • 305g le 02/08/2010 – 2 mois et demi, retour de vacances
  • 440g le 08/01/2010 – presque 8 mois
  • 505g le 16/06/2011 – 13 mois
  • 505g le 15/07/2011 – 15 mois
  • 482g le 05/11/2011 – 18 mois

Repro : prévue vers ses 18 mois

Caractère :

  • Juin 2010 : Kirin Thor est un rat vif, curieux, pas du tout stressé. A peine arrivé chez moi, il faisait déjà le tour du propriétaire.
  • Octobre 2010 : bien intégré, petit écureuil monté sur ressort. Kirin est ultra manipulable et très proche de l’homme.
  • Janvier 2011 : toujours aussi proche de l’homme, pas du tout stressé, est devenu assez indépendant vis à vis de Tweedle Dee depuis les décès de Gustin et Mac Gyver.
  • Juin 2011 : après plusieurs semaines très délicates, Kirin Thor a fini par reprendre ses marques à la maison, et recréer une harmonie avec Tweedle Dee. Il a des tendances à la domination depuis quelques jours, mais jamais rien de méchant, juste un petit retournement par-ci par-là. Il est très câlin, il adore venir sur moi réclamer des papouilles.
  • Octobre 2011 : intégration réussie avec Orgrim Doomhammer. Après une présentation « musclée » (Kirin qui marche en crabe et se frotte partout), j’ai opté pour des présentations en boite de transport. Kirin n’a fait aucun mal à Orgrim, et une fois l’intégration faite dans une cage de transition, Kirin a même accepté de se laisser retourner par Orgrim.

Santé :

  • Kirin Thor éternue un peu depuis quelques mois, mais il n’y a absolument rien ni dans ses voies respiratoires hautes, ni dans les basses. Je songe plutôt à une allergie à quelque chose, mais je n’ai pas encore trouvé quoi :/ Il n’y a pas de porphyrine, pas de bruits respiratoires, que des éternuements de temps à autre.
  • Août 2011 : traitement antibiotique (doxycycline) pour des crises d’éternuements, voies respiratoires hautes irritées, rien dans les voies basses.
  • 20/09/2011 : Traitement corticoïdes + antibiotiques pour un rhume (que son copain de cage a du lui refiler -_-). C’est plus en « prévention » qu’en réel traitement d’attaque, car Kirin Thor est bien moins pris que Tweedle Dee.
  • 01/10/2011 : Check-up véto – 16,80€
  • 21/12/2011 : consultation + radio pour une bronchite/asthme : 40,20€
  • Décembre 2011/Janvier 2012 – pneumonie avec pronostique sombre. 28€ + 140€ + 9,20€ + 25,93€ + 50,49€
  • 11/01/2012 : euthanasie d’urgence pour dégradation soudaine de son état de santé (suite de sa pneumonie, hémorragie interne ? épanchement ?). 81€

Fratrie :

Twiki et Tanuky sont allergiques à la cortisone (présence de petites croûtes sur le corps)

  • RLF-PAZ Eros castré en octobre 2010 car testicule non descendu.
  • RLF-PAZ Tagada décédée le 14/11/2010 d’une pleurésie (infection)
  • RLF-PAZ Twice opérée le 08/06/2011 d’un ganglion
  • RLF-PAZ Galathée décédée le 11/09/2011 (tumeur/abcès intestinal/e non opérable)
  • RLF-PAZ Jarod décédé le 06/12/2011 d’une détresse respiratoire post-opératoire

 

La galerie photos de RLF-PAZ Kirin Thor : Les photos sont classées de la plus récente à la plus ancienne.

Une merveille s’envole…
jeudi 12 janvier 2012

… et un ange pleure.

Après s’être battu courageusement pendant presque deux semaines, la maladie a pris le dessus sur mon Merveilleux. En le sortant de sa séance d’aérosol, je vois qu’il a un flanc tout gonflé. Ca lui arrive parfois, mais de manière homogène, c’est du à l’ingestion d’air par la bouche, qui remplit l’abdomen. Un seul côté me paraît vraiment étrange. Je le prends sur moi, il s’agite assez violemment, peine à rester debout, il s’affale sur un côté.
C’est le signe de la fin, je me suis jurée de me battre tant qu’il en aurait le courage, mais de ne pas m’acharner sur lui. Mon seul souhait, c’est qu’il ne souffre pas et qu’il parte dignement.

J’appelle mon chéri pour le prévenir, j’appelle la clinique spé NAC pour une euthanasie d’urgence, et me voilà partie, Kirin posé dans mon cou sous mon manteau. Je le sens s’agiter, j’essaie de le rassurer, il finit par se tranquilliser. Heureusement, le trajet est court, j’arrive rapidement à la clinique, et ils me prennent immédiatement.
Les formalités à remplir me paraissent durer une éternité, je voudrais qu’on libère Kirin de son fardeau, mais il faut signer la décharge, prendre connaissance de la facture, signer le papier pour l’incinération… c’est long, c’est long, et mon Kirin qui est affalé sur la table de consultation.

On finit par passer en salle d’opération, la véto l’endort au gaz. J’avoue que je n’ai pas vraiment compris pourquoi elle ne passait pas directement par l’anesthésie fixe, mais bon, pourquoi pas, la seule chose qui m’importe, c’est que Kirin ne souffre pas. Il met quelques minutes à s’endormir, puis elle lui fait l’injection dans son coeur et constate le décès. Mon bébé ne souffre plus, maintenant.

Son départ me laisse un goût d’inachevé. Il n’avait même pas 20 mois, il s’est battu comme un guerrier, jusqu’au bout il aura tenté. Il a même mangé avec moi lorsque je suis rentrée du boulot.

Pendant deux semaines, on s’est battus quotidiennement. On avait fini par y croire, par se dire qu’on arriverait à le sauver. L’espoir était faible, mais il était là. Kirin avait la volonté de vivre.
On se relayait pour l’aider à manger, à boire, pour le câliner et lui montrer qu’on était là. Il a reçu tous les soins vétérinaires dont il avait besoin, on a investi dans les équipements nécessaires pour l’aider, notre vie était rythmée autour de Kirin.
Je ne regrette rien, j’ai suivi ce que Kirin me demandait. Il voulait tenter, on a tenté.

Avec lui, il emmène un bout de mon coeur qui ne se reconstruira jamais vraiment.

Kirin, c’était la douceur. Il avait le poil doux, il n’avait jamais un geste brusque, que ce soit avec l’humain ou avec ses copains.

Kirin, c’était la sociabilité. Il aimait être entouré de rats dans sa cage, et d’humains en sortie. Il ne supportait pas la solitude.

Kirin, c’était les câlins. Il venait sans cesse réclamer des gratouilles, de son copain Tweedle Dee, puis de son copain Orgrim Doomhammer, puis de sa maman et humains domestiques qui l’ont gardé.

Kirin, c’était la gourmandise. Il aurait damné père et mère pour une chips de banane, une noisette, une graine de courge.

Kirin, c’était la perfection physique. Qui aurait pu lui résister ? Ses poils noirs, sa couleur si unie, ses petites pattes même étaient noires. Et ce pli au niveau des oreilles…

Kirin, maintenant, c’est un grand vide laissé derrière lui et la fin de ma famille adorée qui s’est envolée avec lui.

Repose en paix mon Merveilleux, tu l’auras bien mérité.
Merci de tout ce que tu m’as apporté durant le temps que l’on a passé ensemble, merci de t’être battu comme tu l’as fait, d’avoir tenté de rester avec nous. Tu avais une sacré volonté de vivre, et ça, je ne l’oublierai jamais.

Adieu mon loulou <3