PARatSite, site de rats domestiques

Un hommage à Pwyll et Luchta

 

Ar peoc’h skeiñ hoc’h anaon, hoc’h kelanoù ehanaher dindan douar, selloutont hoc’h denelezh sevelout c’hwi
Que la paix touche vos âmes, que vos corps reposent sous terre, regardez vos humains et élevez-vous

 

Pwyll

C’est la première fois depuis que j’ai des rats que je fais un hommage avant même d’avoir fait la fiche de présentation… D’habitude, j’écris mes hommages assez rapidement après le décès, mais cette fois-ci, il m’a fallu du temps pour encaisser, pour avoir le courage d’ouvrir mon site, et de rédiger quelques lignes.

Pwyll et Luchta étaient les bébés de Fizz et Oshu, que nous deviens garder avec m0ua-haha. Luchta devait rester chez elle, et Pwyll devait venir chez moi. C’était les deux plus calmes de la portée, Pwyll adorait s’endormir sur moi en creucreutant, je le posais et il ne bougeait plus jusqu’à temps que je le rentre parce que j’avais une crampe à force de le tenir. Luchta était moins câlin, mais très curieux de l’homme. Ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau, la seule chose qui les différenciait, c’était le micro pinceau au bout de la queue de Pwyll.

Vendredi, 5 semaines, nous avons séparé les mâles des femelles, et nous avons voulu intégrer les bébés à mes mâles. Les présentations ne se sont pas bien passées, donc nous avons finalement coupé ma Royale en deux, puis mis les bébés mâles en haut, et ma troupe en bas. J’ai fermé l’échelle de la Royale, et posé une planche par dessus. Puis j’ai mis le bac par dessus la planche. Je pensais que cela suffirait. Ils ont passé 24h dans l’étage du haut, planqués sous le drybed. Ils étaient chamboulés, alors on a joué un peu avec eux, on leur a montré la Sputnik. Ils étaient contents.

Et puis le lendemain, j’ouvre la cage de mes gros, et je trouve les corps de Pwyll et Luchta, massacrés… On suppose qu’ils sont passés sous le bac de l’étage du haut, qu’ils ont marché sur la planche qui fermait l’accès à l’échelle jusqu’à accéder à la grille et qu’ils sont passés entre les barreaux. Mes rats ne leur ont fait aucun cadeau, c’était un carnage… J’ai retrouvé Drek’Thar couvert de trous, de blessures, de morsures, d’abcès. Je pense qu’il a voulu protéger les bébés 🙁

Je ne sais même pas quoi écrire sur eux, on n’a pas eu le temps d’apprendre à les connaître… On les a vu naître, on les a vus grandir, Pwyll m’a choisie à quelques jours à peine en s’endormant sur moi, et depuis, on avait une super relation tous les deux.
On les imaginait déjà intégrés chez nous, jamais on aurait pensé leur dire au revoir si tôt, de manière aussi violente. On a enterré leurs petits corps dans le jardin de Chnou, et ce week-end, nous allons y planter une petite fleur.

Beaucoup de tristesse et de souffrance, de remises en question, de doutes…  J’ai eu beaucoup de mal à admettre que c’était mes propres rats qui ont fait ça, je leur en ai voulu, je m’en suis voulu à moi, de ne pas avoir assez bien protégé les deux blocs de la Royale.
Je m’en veux toujours d’ailleurs, mais rien de ce que je ferai ne pourra les ramener. Alors j’essaie d’avancer, de m’occuper de mes rats, de ne pas les voir comme des meurtriers mais seulement comme des animaux avec leur instinct de survie. Après tout, c’était à moi de protéger les bébés, pas à eux.

Nous n’oublierons jamais ce qu’il s’est passé, nous devrons vivre avec 🙁
Peut-être que ce malheur signera la fin d’une grande aventure pour moi.

Bon voyage Pwyll et Luchta, pardonnez-nous de ne pas avoir su vous protéger.

Une réflexion au sujet de “Un hommage à Pwyll et Luchta

  1. Dupraz Sandrine

    Quel malheur
    Mes larmes n’y pourront rien changer
    La vie est décidément trop invivable pour les êtres fragiles
    Je les imagine parmi les anges…
    Je pense à eux, je pense à toi
    Celle qui désirait des bébé d’Oshu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.