Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement

L’influence de l’hygrométrie

On parle souvent de la température d’une pièce et des courants d’air, mais on parle rarement de l’influence de l’hygrométrie sur la santé du rat. Et pourtant, elle est très importante ! Elle est l’un des critères responsables des problèmes respiratoires chez le rat.

 

L’hygrométrie, qu’est-ce que c’est ?

Sous le terme un peu barbare d’hygrométrie, on définit le taux d’humidité de l’air d’une pièce, c’est-à-dire la quantité d’eau à l’état gazeux qui existe dans l’air de la pièce. Lorsque l’on mesure le taux d’humidité d’une pièce, on mesure en réalité de taux d’humidité relative, c’est-à-dire le pourcentage de vapeur d’eau contenu dans l’air par rapport à la quantité maximum que peut contenir cet air avant de se transformer en gouttelettes d’eau (phénomène de condensation).  Je vous invite à lire l’article Wikipédia sur l’humidité relative pour comprendre la méthode de calcul.

A taux d’humidité relative constant, l’humidité se ressentira plus s’il fait chaud (30°C par exemple) que s’il fait plus frais (18°C) car à 30°C, l’air peut contenir plus d’eau à l’état gazeux qu’à 18°C avant de se condenser (on dit que l’air est moins vite saturé), ce qui signifie que même si le pourcentage est le même, il y a « plus d’humidité » à 30°C qu’à 18°C.

 

L’influence de l’hygrométrie sur la santé

Chez l’humain, il a été prouvé qu’une hygrométrie trop faible (sécheresse de l’air) pouvait entraîner :
– une sécheresse des muqueuses (sensation d’irritation du nez, de la gorge, difficultés à respirer correctement)
– une irritation des yeux
– la survie de certains virus

Une hygrométrie trop élevée (air humide) peut entraîner :
– des allergies (asthme, rhinite) du à la prolifération des acariens et des moisissures
– la survie de certains virus

Chez les rats, on retrouve les mêmes conséquences.
Un air trop sec occasionnera une irritation des muqueuses respiratoires, ce qui se traduit par des éternuements/ »ronronnements » qui ne se soignent pas avec les traitements classiques (antibiotiques/anti tussif).
A l’inverse, un air trop humide pourra provoquer des réactions allergiques (ce qu’on qualifie souvent de « chronique respiratoire ») : le rat tombe malade régulièrement et doit être sous traitement antibiotiqsues plusieurs fois au cours de sa vie.

 

Quelle est l’hygrométrie optimale ? Comment la mesurer ?

Le taux d’humidité raisonnable se situe entre 40% et 70%, j’ai remarqué personnellement qu’il est plus satisfaisant entre 50 et 60%, c’est en tout cas dans cette fourchette que je le maintiens chez moi.

Pour mesurer l’hygrométrie chez soi, il existe des appareils que l’on appelle usuellement « station météo » :

Station météo

Cela vaut autour de 40€ selon le modèle choisi, il faut vérifier sur la fiche technique que l’appareil donne bien le taux d’humidité.
Je place la station météo au dessus de la cage, cela me permet d’avoir le taux d’humidité vraiment propre à l’environnement des rats.

Certains modèles sont livrés avec un petit boitier supplémentaire, qui se place soit dehors, soit dans une autre pièce, et permet de récolter les informations météo de la pièce dans laquelle il est placé (sur l’image présente par exemple, c’est lui qui permet de récolter les informations de la zone « outdoor »)

C’est un petit budget que l’on pourrait estimer superflux pour les rats (en tout cas auquel on ne pense pas forcément au départ), mais je trouve que c’est finalement un indispensable car en maitrisant le taux d’humidité chez soi, on peut s’éviter quelques visites chez le vétérinaire.
C’est devenu un incontournable pour moi, cela devrait faire parti de tous les foyers 🙂

 

Comment rectifier l’hygrométrie ?

En cas d’humidité trop faible
Il existe des humidificateurs d’air, ce sont des appareils que l’on remplit d’eau et qui « évaporent » l’eau de manière à produire une vapeur humide.

Humidificateur Beurer

Attention, certains modèles fonctionnent par ultrasons. Je préfère les déconseiller par principe de précaution, étant donné que les rats communiquent par ultrasons, il est possible que cet appareil puisse les incommoder. Il est préférable de prendre un modèle qui fonctionne sur l’évaporation d’eau. J’ai acheté le Beurer LB50, il a une sécurité pour éviter la surchauffe lorsque le réservoir est vide. Ce n’est pas donné, le mien vaut 70€, mais c’est assez efficace.

Il faut le placer à côté de la cage, surtout si la pièce est grande et/ou haute de plafond. Ca permet de remonter le taux d’humidité de 10 ou 15% selon les besoins.

Ponctuellement, il est possible de remonter l’humidité en faisant bouillir de l’eau dans la pièce des rats (une casserole sur le feu par exemple), surtout si la pièce est petite, cela peut fonctionner.
En cas de pluie/air humide, vous pouvez ouvrir les fenêtres.
En hiver, l’air est souvent asséché à cause des radiateurs et du temps naturellement sec. Vous pouvez disposer un bol d’eau sur les radiateurs pour tenter de pallier à ce problème, et limiter l’aération des pièces au strict nécessaire.

 
En cas d’humidité trop élevée
De même qu’il existe les humidificateurs d’air, il existe les déshumidificateurs. Il y en a plusieurs sortes :

  • électrique (à condensation) : ils sont bruyants et chers, mais je pense que ce sont les plus efficaces. Il existe des modèles capables d’absorber 10 ou 15L dans l’air par jour. Je n’en ai jamais eu, mais avec le recul, j’aurai peut-être du étudier cette possibilité dans mon ancien appartement. Les premiers prix semblent démarrer à 150€ pour une capacité de 10L/jour

    Déshumidificateur électrique

  • à absorption : c’est un petit boitier dans lequel se trouve des pastilles qui absorbent l’humidité ambiante et se désagrègent au passage. Il faut changer les pastilles (qui ont un certain coût) et vider le bac régulièrement. Ces petits boitiers ne sont pas au top niveau efficacité, mais c’est toujours mieux que rien. La marque Rubson est célèbre pour cela.

    Absorbeur Rubson

    Je n’ai pas trouvé quelle était la capacité d’absorption des pastilles…
    Les pastilles sont composées de chlorure de calcium qui est irritant pour les yeux et la peau, il faut manipuler les pastilles avec des gants et tenir le boitier éloigné des rats et de leur cage.

 
Pensez à ouvrir les fenêtres lorsque vous faites à manger ou que vous prenez votre douche, de manière à évacuer l’humidité.
S’il fait sec dehors, aérez ! L’aération est indispensable pour évacuer l’humidité.

 

Traiter des muqueuses asséchées

Si vos rats souffrent de l’air sec, vous pouvez les « moucher » avec du sérum physiologique, ça leur fait énormément de bien, cela permet de réhydrater les muqueuses respiratoires.

Il suffit de placer le rat sur le dos sur vos jambes, en position légèrement redressée (tête plus haute que les pattes arrières), de leur bloquer les pattes avant avec une main puis de glisser une ou deux gouttes dans chaque narine. C’est un coup de main à prendre, mais ça finit par venir et on fait ça très rapidement. C’est à renouveler 4 ou 5 fois par jour.

Vous pouvez aussi pratiquer des inhalations humides sans huile essentielle, ou bien leur faire des séances d’aérosol avec uniquement du sérum phy, mais j’ai remarqué que le sérum physiologique directement dans les narines est plus efficace.

Evitez les traitements antibiotiques s’il n’y a qu’un assèchement des muqueuses, c’est inutile, essayez toujours le « mouchage » au sérum phy en premier traitement. On doit voir une nette amélioration en 2 ou 3 jours seulement.

Sources :

Hygrométrie, sur Wikipédia
Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail, humidité relative et santé
Bien choisir son absorbeur d’humidité