Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement

La trousse à pharmacie

Elle peut paraître désuète, mais elle se révèle vite indispensable : la trousse à pharmacie !

Lorsque j’ai adopté mes premiers rats et que j’ai commencé à surfer sur les sites dédiés, je me disais « les gens qui ont une trousse à pharmacie pour rats doivent exagérer », ou bien encore « c’est parce qu’ils en ont 30, avec 2 rats, je n’aurais pas de problèmes », etc.
J’ai vite déchanté ! Les rats sont des animaux fragiles, qui se blessent régulièrement. Ça ne veut pas dire que vos rats auront forcément un problème, mais il n’est pas rare d’avoir à soigner son rat.

Ce qui suit est ma trousse à pharmacie personnelle. Ce texte est là pour vous aider à vous préparer, notamment pour faire face aux urgences, mais ne remplace pas la visite chez un vétérinaire en cas de blessure ou maladie.

Je n’ai pas la prétention de savoir soigner mes rats moi-même et encore moins celle de pouvoir prodiguer des conseils (je ne suis PAS vétérinaire), mais j’ai appris à faire face à certaines urgences que l’on peut traiter sans aller en consultation chez le vétérinaire, et je profite de ce site pour partager mon expérience.


La rubrique est divisée en trois sections :

Les indispensables « sans ordonnance »

Liste des produits à avoir toujours sous la main pour parer au pire (surtout lorsque ça arrive le week-end)

Le sérum physiologique

(solution de chlorure de sodium à 0,9%)

Utilisation : Le nettoyant toutes circonstances. Un œil sale, une otite, une croûte, un abcès, une plaie… Le sérum physiologique a le même aspect que nos larmes, et peut être utilisé sans soucis de toxicité ou autre sur un rat.
Mode d’emploi : Il peut s’utiliser en le versant directement sur l’endroit à nettoyer, ou en l’appliquant sur une compresse de gaze stérile.
Achat et conservation : Le sérum physiologique se vend en pharmacie et en grande surface, aux alentours de 2/3€ la boîte de 50 flacons unidoses.
Une dose ne se garde que 24h après ouverture, pour limiter les risques de contamination. Non ouvertes, les doses se gardent quelques années.

Les compresses de gaze stériles

Utilisation : Les compresses stériles permettent de nettoyer une plaie, un oeil, etc. Leur utilisation est préférable au coton, qui est susceptible de laisser des fibres sur l’endroit nettoyé.
Mode d’emploi : verser le produit sur la compresse puis appliquer délicatement la compresse à l’endroit désiré, ou tamponner la compresse sur le produit déjà appliqué. Par exemple, pour nettoyer un oeil, on verse le sérum physiologique sur la compresse puis on « caresse » l’oeil dans le sens du poil. Pour désinfecter une plaie, on verse le désinfectant sur la plaie puis on tamponne un peu la plaie.
Achat et conservation : Elles se vendent en pharmacie et en grande surface, aux alentours de 5€ la boite de 30 compresses.
Je préfère acheter des compresses qui sont stockées dans un emballage individuel, pour préserver leur stérilité, mais il est possible d’acheter des emballages individuels, des compresses emballées par deux, ou bien des compresses sans emballage individuel.

La bétadine dermique

(bétadine jaune)

Utilisation : La bétadine est utilisée pour désinfecter les plaies et les abcès.
Mode d’emploi : Elle s’utilise pure ou diluée avec de l’eau ou du sérum physiologique (n’hésitez pas à appeler votre vétérinaire pour demander conseil). Elle s’applique directement sur la plaie, puis il faut tamponner un peu avec une compresse stérile. Attention à ne pas utiliser d’autres produits sans avis vétérinaire en même temps que la bétadine, pour éviter les interactions.
Achat et conservation : en pharmacie, aux alentours de 2/3€ le flacon. En ce qui concerne la conservation, j’ai entendu deux sons de cloche différents. Mon vétérinaire dit que l’on peut se fier à la date de péremption du produit, car le bouchon n’est pas protégé lors de l’achat (donc aucun moyen de prouver que le produit n’a jamais été ouvert). Mais les urgentistes préconisent souvent de jeter la bétadine un mois après l’ouverture… Pour ma part, j’ai acheté deux flacons de bétadine dermique : l’un était protégé par un opercule, l’autre non. Quoi qu’il en soit, lorsque vous utilisez la bétadine, ne touchez jamais la plaie avec le flacon, et n’appliquez jamais une compresse souillée directement sur l’ouverture, afin de limiter au maximum la contamination du flacon. Si vous trouvez des dosettes unidoses, c’est encore mieux !

Le L52

Utilisation : association de composants homéopathiques, utilisé pour les petits problèmes respiratoires (voies encombrées, éternuements). Le L52 est efficace en cas de petits rhumes, mais certainement pas dans le cas de problèmes respiratoires importants (respiration saccadée, bruyante, éternuements avec projection de porphyrine, etc. Si vous avez un doute sur la gravité du problème respiratoire de votre rat, consultez un vétérinaire !)
Mode d’emploi : 5 gouttes de L52 pour 100 mL d’eau (= 100 cc), dans le biberon, ou 5 gouttes dans une infusion tiède de thym et miel, ou 2 gouttes à déposer sur un mouchoir ou un tissu et à déposer dans le « coin dodo » des rats, ou bien encore une goutte sur une friandise matin et soir.
Achat et conservation : en pharmacie, autour de 7€ le flacon de 30mL.

La blédine/Cérélac

Utilisation : utilisée pour faire passer les médicaments, pour rebooster un rat malade, fragile, un jeune raton.
Mode d’emploi : la poudre est à diluer dans de l’eau (froide ou tiède) ou du lait de soja. Vous pouvez obtenir la consistance souhaitée en ajoutant plus ou moins de liquide. Généralement, je la prépare « onctueuse » (un peu comme de la crème fraiche)
Achat et conservation : en grande surface au rayon bébés, coûte environ 3€ la boite de 500g. Se conserve bien après ouverture, mais gare à l’humidité.

Retour en haut

 

 

Les utiles « sans ordonnance »

L’argile verte

Utilisation : Diarrhées, sang dans les selles
Mode d’emploi : Mélanger une toute petite pointe de couteau dans un peu de blédine préparée. Renouveler en cas de besoin 24h ou 36h après.
Achat et conservation : para-pharmacies, à acheter en poudre plutôt que préparée (meilleure conservation). J’ai payé mon sachet un peu moins de 3 euros les 500g sur un site Internet.

La propolis

Utilisation : Booste les défenses immunitaires en cas de maladies ou de convalescence (sortie d’opération)
Mode d’emploi : Donner une goutte par jour et par rat, en cure de 10 ou 15 jours, soit en période de maladie, soit aux changements de saison.
Achat et conservation : para-pharmacies ou magasins bio, se conserve très bien après ouverture (à condition de bien refermer le flacon). J’ai payé 4,5€ pour un flacon de 10mL sur un site Internet.

Le Pérubore

Utilisation : décongestionnant à base d’huiles essentielles, utilisé pour dégager les voies respiratoires.
Mode d’emploi : 1/2 comprimé à donner en inhalation ou aérosol. La durée d’utilisation est limitée à 5 jours, au-delà, le Pérubore risque d’irriter les voies respiratoires du rat. Lire l’article sur les inhalations.
Achat et conservation : en pharmacie, aux alentours de 5€ la boite de 30 comprimés.

Le Rénutryl

Utilisation : aliment hyper-protéiné que l’on peut donner aux rats carencés (jeunes ratons par exemple) ou aux rats malades pour les booster un peu. A éviter pour les vieux rats, car les protéines ont tendance à leur fatiguer les reins inutilement.
Mode d’emploi : servir à température ambiante. Peut être donné à la seringue directement, mélangé à un autre aliment (blédine par exemple) ou dans une gamelle. Pour les quantités, il faut les adapter au cas par cas, mais généralement, ça tourne autour de 1 à 5 mL par jour (il faut faire attention car les protéines fatiguent les reins des vieux rats)
Achat et conservation : en pharmacie, autour de 5€ la boite de conserve. Le Rénutryl ne se conserve pas plus de 24h après ouverture, je vous recommande donc de vider la boite de conserve dans un bac à glaçon et de congeler le tout. Ensuite, vous pourrez décongeler un glaçon par jour.

Retour en haut

 

 

Les « sur ordonnance »

Les médicaments ci-dessous m’ont été prescrits par mon vétérinaire lors de consultations. Il m’a bien expliqué les cas dans lesquels je pouvais utiliser moi-même ces médicaments sur mes rats (et encore, avec sa confirmation par téléphone), mais ces prescriptions ne conviennent pas à tous les rats ni à toutes les situations ! N’utilisez jamais d’antibiotiques ou autres médicaments sur ordonnance sans avis vétérinaire.

Antibiotique : Doxycycline

Mon vétérinaire me l’a prescrit pour les problèmes respiratoires de Pimousse. Je m’en sers en cas de problèmes respiratoires donc, le temps d’obtenir un rendez-vous chez le véto. C’est un antibiotique bactériostatique, c’est-à-dire qu’il ne tue pas les bactéries, mais les empêche de se multiplier. Cet antibiotique est donc souvent combiné avec un antibiotique bactéricide (qui tue les bactéries).
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page Doxycycline sur Wikipédia.

Antibiotique : Amoxicilline

Je l’ai eu pour l’abcès de Pimousse. L’amoxycilline permet de traiter des infections bactériennes spécifiques, elle est souvent prescrite en cas d’abcès ou en antibiotique post-opératoire. Elle est rarement utilisée pour les problèmes respiratoires. Les rats peuvent mal la tolérer, dans ce cas, n’hésitez pas à leur donner un peu d’argile verte. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page Amoxicilline sur Wikipédia.

Antibiotique : Enrofloxacine

On s’en sert pour des affections respiratoires et des abcès. Je l’ai eue pour la rechute de l’otite de Pimousse, en remplacement de l’amoxicilline (éventuelle résistance de la bactérie à l’antibiotique). Elle existe sous forme liquide ou en comprimés. La forme liquide (utilisée couramment chez les bovins) est diluée à 2,5% ou à 10% en solution injectable et buvable, et en 5% en solution injectable, ce ne sont donc pas les mêmes dosages selon la dilution.
En comprimés (destinés principalement aux chiens et aux chats), on utilise le dosage 15mg.

Antibiotique : Marbofloxacine

Affections respiratoires en tout genre. Cet antibiotique m’a été prescrit pour Bambou, pour traiter une éventuelle méningite.
La marbofloxacine a été très souvent prescrite à tort et à travers au « début » des rats domestiques, ce qui s’est traduit par une forte résistance à cet antibiotique. Néanmoins, c’est un antibiotique qui reste efficace en cas de grosses affections respiratoires.
Les comprimés à utiliser chez le rat sont ceux de 5mg.

Antibiotique : Sulfadimethoxine

Antibiotique anti-infectieux. Je l’ai eu couplé à de la marbofloxacine pour les soucis de santé de Bambou.

Antibiotique : Gentamicine

Traitement des infections bactériennes dues à des bactéries à gram négatif. C’est un antibiotique qui s’utilise en intraveineuse ou intramusculaire, mais qui n’est pas ou quasiment pas absorbé par voie orale (il me semble que les médicaments par voie orale ont été retirés du marché). Chez le rat, on peut l’administrer en sous-cutané.

Corticoïde général : Bétaméthasone

Utilisation : J’en ai eu à différentes occasions : pour les problèmes respiratoires de Pimousse, pour son otite, pour sa patte enflée, pour son traumatisme vertébral…
La cortisone a un effet anti-douleur et anti-inflammatoire.
Mon vétérinaire m’a précisé qu’il ne faut jamais l’utiliser en cas d’infection sans un traitement antibiotique associé. En effet, la bétaméthasone détruit le système immunitaire (même à faible dose), et ouvrirait de larges portes aux bactéries…
C’est un médicament très dangereux s’il n’est pas correctement dosé et s’il est administré sur une trop longue période : ne pratiquez surtout pas l’automédication !
Mode d’emploi : Pour information, on en donne aux rats sous la forme pour nourrisson uniquement, et c’est de l’ordre de 1 à 4 gouttes GRAND MAXIMUM par jour. Si votre vétérinaire vous prescrit plus, parlez-en avec lui, ou appelez un autre vétérinaire !
Achat et conservation : en pharmacie uniquement. Une fois ouvert, le flacon se conserve 4 mois maximum.

Anti-parasitaire : Sélamectine

Utilisation : Utilisée en traitement préventif, elle permet de prévenir des parasites internes ou externes durant quelques mois. Utilisée en traitement curatif, elle tue les parasites et leurs larves.
Mode d’emploi : en prévention, une à deux gouttes entre les omoplates du rat, pour ne pas qu’il puisse se lécher. En curatif, une goutte pour 100g de rat, toujours entre les omoplates. Séparez les rats traités pendant 1 à 2h, et ne les touchez pas pendant ce temps. Lavez-vous bien les mains après administration.
Achat et conservation : ça s’achète en pharmacie, normalement sur ordonnance, ou dans une clinique vétérinaire. Il faut prendre la sélamectine pour chat/chatons uniquement, c’est une boite rose ou bleue (surtout pas pour chien ou pour chiot !). La concentration en sélamectine est la même dans les deux présentations (60 mg/ml) MAIS la présentation pour chat contient de plus grandes pipettes, c’est-à-dire qu’il y a plus de gouttes dans une pipette pour chat mais une goutte d’une pipette pour chat équivaut à une goutte d’une pipette pour chaton.
Une fois la pipette ouverte, la sélamectine s’évapore très, très vite. Si vous souhaitez la conserver, reboucher la bien et n’hésitez pas à prévenir des fuites avec de la « pâte à fixer » (vous savez, ce qu’on colle derrière les affiches pour les fixer au mur…)

Retour en haut