Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement

Où adopter ?

Il existe plusieurs endroits pour adopter ses rats. On pense généralement aux animaleries, mais il n’y a pas qu’elles.
Tout ce qui suit sont des généralités, prenez toutes ces informations avec du recul. Le message que je veux transmettre dans cet article est que quelque soit l’endroit d’adoption, l’essentiel est de bien observer les rats avant de les adopter, et surtout, de prendre son temps ! Les adoptions sur un coup de tête sont au risque d’avoir de mauvaises surprises par la suite.
Je vous conseille de bien lire les différents articles sur les besoins du rat (notamment sur la cage et l’alimentation) avant d’adopter, de manière à pouvoir avoir un œil critique sur les conditions de vie de vos futurs rats.

 

Les animaleries

Normalement, ce sont les endroits les plus appropriés pour adopter ses rats. Cependant, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Les animaleries sont des commerces : la rentabilité passe avant tout. Les portées sont « achetées » chez des grossistes, il n’y a donc aucune sélection lors des reproductions (pas d’arrêt de la lignée lors de déclaration de maladies héréditaires car pas de retours sur la vie des ratons, etc.), sans parler de l’hygiène parfois plus que douteuse de certains élevages.
    Les rats passent leur vie dans des boites, dans lesquelles les femelles ne peuvent même pas se redresser et enchaînent portées sur portées. Je vous recommande de jeter un coup d’oeil au site Ratz (en anglais, mais les photos parlent d’elles-mêmes) pour vous faire une idée de ce qu’on appelle les Rodent Farms (fermes de rongeurs) : http://www.ratz.co.uk/rodentfarm.html
  • Certaines animaleries connaissent mal les rats : ils sont placés sur une litière non adaptée pour eux (rappelons encore une fois que les copeaux de bois sont nocifs pour leurs voies respiratoires), les conseils donnés aux adoptants ne sont pas toujours bons (cages trop petites parce que les cages adaptées sont chères et font peur aux clients) etc.
  • Les rats sont parfois séparés trop jeunes de leur mère et n’ont pas le temps d’apprendre ce que l’on appelle « les codes ratesques » : comment se comporter dans la hiérarchie. Un rat qui n’a pas appris ces codes n’acceptera pas de se soumettre au dominant, et cela peut créer de longs conflits.
  • Les rats ne sont jamais manipulés, ils ne connaissent pas l’homme. Un rat d’animalerie peut bien évidemment être sociabilisé et éduqué, mais cela peut prendre un peu plus de temps.
  • Fort risque d’adopter un rat couvant une maladie qui se déclarera chez vous et risque de contaminer votre troupe (d’où l’intérêt d’observer une période de quarantaine stricte avant d’introduire un nouveau adopté dans une animalerie)
  • Fort risque d’adopter des femelles gestantes, car les fournisseurs ou les animaleries ne séparent pas toujours les sexes à temps (femelles trop jeunes pour mener à terme une gestation dans des conditions optimales, fort taux de consanguinité etc.)
  • Aucun retour sur la généalogie du raton, on ne connait pas non plus sa date d’anniversaire.

Ce ne sont bien sûr que des généralités (sauf concernant les rodent farms, c’est PARTOUT pareil, quelque soit l’élevage pro). Chaque animalerie est différente, certaines prennent soin de leurs rats. Les employés peuvent être qualifiés et très attentifs au bien être de leurs animaux.

En région parisienne, on remarque depuis quelques mois que les animaleries font des efforts notables sur les conditions de vie de leurs rats : litière adaptée, nourriture adaptée, cage relativement propre, employés formés qui donnent de bons conseils. Bref, chaque animalerie est différente, prenez le temps de bien observer avant d’adopter, vous pouvez questionner les employés, questionner votre entourage sur cette animalerie.

 

Les rateries

Les rateries sont en fait des particuliers qui s’investissent dans la reproduction du rat. En général, on conseille d’adopter dans une raterie pour plusieurs raisons :

  • Elles sont tenues par des passionnés de rats : les rats sont bien traités, sortis régulièrement, nourris avec un mélange adapté, dans une cage propre etc.
  • Les portées sont contrôlées : grâce aux retours réguliers des adoptants, les rateries peuvent arrêter une lignée dite à risques car présentant de nombreuses maladies (tumeurs, agressivité hormonale etc.). Les reproducteurs sont sélectionnés afin d’améliorer telle ou telle caractéristique (la sociabilité, l’espérance de vie etc.)
  • Les reproductions se font dans les conditions optimales : l’âge requis pour les reproducteurs, surveillance de la femelle (surtout en cas de complication)
  • Les ratons sont manipulés tous les jours : meilleure sociabilisation avec l’homme

Attention, je ne dis pas ici qu’adopter en raterie est le garant d’une adoption sereine. Certaines rateries sont malhonnêtes. Néanmoins, aussi peu scrupuleuse soit la raterie, les rats ne naissent jamais dans des boites comme celles utilisées dans les élevages professionnels et même si la raterie ne pratique pas la sélection sur la santé, elle a normalement un certain respect pour ses animaux. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous renseigner avant.

Pour plus d’informations sur l’adoption en raterie, je vous invite à lire l’article Adopter chez un particulier.

Si vous souhaitez adopter dans une raterie, mettez toutes les chances de votre côté et adopter chez un éleveur signataire de la Charte des Eleveurs Ratouphiles Associés !

 

Les particuliers

Ce sont des personnes ayant un ou plusieurs ratons à placer suite à une portée désirée ou non. A la différence des rateries, ils ne font pas de reproductions régulières.

Un particulier peut présenter les inconvénients d’une animalerie, s’il est mal informé sur les rats, ou les avantages d’une raterie, si c’est un passionné de rats.

Pour plus d’informations sur l’adoption en raterie, je vous invite à lire l’article Adopter chez un particulier.

 

Les refuges : une seconde chance !

Vous pouvez aussi choisir d’offrir une seconde chance à des rats et les adopter en refuge, ou dans une association de protection animale.

C’est un parcours qui peut demander un petit peu plus d’investissement personnel (animaux parfois traumatisés), mais c’est vraiment une belle aventure, et puis rendre un petit animal heureux après un début de vie difficile, c’est tellement émouvant !

Je vous invite à lire l’article rédigé par Diane : Donner une seconde chance à un rat dans le besoin (lien externe).

 

Conclusion

Au risque de me répéter encore une fois, quel que soit l’endroit où vous adoptez vos rats, je vous conseille de bien vous informer avant (rendez-vous sur place, demandez autour de vous) :

  • observez la litière,
  • l’état général de la cage (propreté),
  • présence d’un biberon ou seulement d’une gamelle d’eau,
  • nourriture et eau à disposition,
  • l’état de santé des rats : ont-ils l’air vifs, joueurs, ou sont-ils amorphes, ont-ils les oreilles en bon état ?
  • Existe-t-il un suivi sur la lignée des rats ? (antécédents de santé etc.)
  • les éventuels accessoires dans la cage etc.

Je vous recommande de lire l’article Adopter un rat en bonne santé avant d’adopter vos rats. Et surtout, pensez à respecter la quarantaine avant d’intégrer un nouveau rat à votre groupe.

A titre personnel, je vous encourage très, très, très fortement à boycotter les animaleries et à adopter uniquement chez des particuliers/rateries.