Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement

Combien en adopter ?

Le rat est une espèce grégaire : ils vivent en groupe, et cela est nécessaire à leur équilibre et à leur épanouissement.

Un rat ? Impossible !

Gardez à l’esprit que quel que soit le temps que vous passerez avec votre rat, vous ne remplacerez jamais un compagnon de cage : vous ne pourrez pas le toiletter, vous ne pourrez pas vous chamailler avec lui, vous ne pourrez pas dormir en tas avec lui etc.

Un rat seul peut développer des troubles du comportement : attendre accroché à ses barreaux toute la journée que vous lui accordiez un instant, ne pas être curieux, ronger ses barreaux, s’arracher les poils. Parfois même, ils peuvent en arriver à développer des symptômes de « déprime » et dans le pire des cas, se laisser mourir de d’ennui ou de désespoir.

Adopter un rat seul n’est donc pas imaginable, pour son bien-être. Pour ceux que cela effraie d’adopter deux rats ou plus, ne vous inquiétez pas : cela ne prend pas plus de temps (au contraire, ils s’occupent entre eux !) et ne coûte pas beaucoup plus cher (la nourriture en gros conditionnement est proportionnellement moins chère qu’en petite quantité, et la cage sera la même pour un ou pour deux rats)

Deux ? Trois ?

On conseille souvent d’adopter trois rats, de façon à ce que si l’un d’eux vient à mourir, les deux autres ne soient pas seuls le temps que vous leur trouviez un autre petit compagnon (un rat seul, surtout s’il a connu la compagnie, supporte très mal la solitude). Mais il est tout à fait envisageable d’en adopter « seulement » deux.

Vous pouvez également adopter deux rats qui vivent déjà ensemble (frères ou sœurs, dans la même cage en animalerie, etc.), ce qui vous évitera une quarantaine et une intégration.

Ensemble ou séparément ?

Vous pouvez adopter vos rats ensemble (c’est-à-dire au même endroit en même temps) ou séparément (à condition de ne pas les adopter sur une période de temps trop longue). Cependant, si vous les adoptez séparément, il vous faudra respecter procédure de quarantaine et d’intégration (lire l’article Intégrer un nouveau rat).
Ces précautions permettent d’éviter une épidémie (au cas où le petit nouveau soit malade), ou une « non acceptation » du petit nouveau par votre/vos rat/s actuel/s.

Ne prenez surtout pas à la légère la quarantaine et l’intégration ! Les rats sont des animaux à la santé fragile, et sont territoriaux, ils n’acceptent pas facilement qu’on leur « impose » une nouvelle présence (mais pas de panique, si l’intégration est réalisée « dans les règles de l’art », il n’y a aucune raison pour que le nouveau ne soit pas accepté)

Si vous souhaitez en adopter trois, vous pouvez tout à fait en adopter deux dans un premier temps, puis en intégrer un troisième par la suite.

Conclusion

Un rat seul, non. Vous le rendriez malheureux. Deux rats, c’est le minimum, trois rats, c’est le top pour eux ! Ensemble, c’est bien, surtout pour débuter, mais séparément, c’est possible aussi (mais attention à respecter la quarantaine et le processus d’intégration)