Rechercher
Archives des billets
Retrouvez-moi sur...
Bouton Forum Rats

Bouton Facebook

Bouton Pavillon Rongeurs

W3C & Référencement

Adopter un rat en bonne santé

Il est primordial de savoir reconnaître un rat en bonne santé avant l’adoption, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Comportement général

Le rat est un animal curieux. Il doit venir naturellement vers vous pour vous « découvrir » (s’il ne sort pas de son sommeil, bien sûr). Ce n’est pas un animal agressif, il ne mord que par peur, et encore. Un rat qui montre des signes d’agressivité lors du premier contact, ou qui reste prostré dans son coin n’est pas dans son état normal.

Les yeux et le nez

Ils doivent être exempts de porphyrine (substance rouge similaire au sang), sauf si le rat vient de se réveiller et n’a pas eu le temps de faire sa toilette.

Les oreilles

Vérifiez particulièrement les oreilles, le rat ne doit pas avoir de petits boutons qui semblent lui « ronger » les oreilles (type de gale). Vous pouvez également vérifier à l’intérieur des oreilles qu’il n’y a pas de pus ou de sang.

Le poil

(attention, ce qui suit ne s’applique pas forcément aux rex, double rex et nu, qui ont un type de poils bien particuliers)
Il doit être lisse et soyeux. Il ne doit pas présenter de « trous » par endroit (un rat qui s’ennuie peut se ronger le poil) ni de « paquets » (touffes de poils regroupés à cause d’une croûte par exemple). Les ratons ont le poil particulièrement doux, le poil rêche à cet âge-là peut être synonyme de maladie ou de carence alimentaire.

La respiration

Collez votre oreille contre le ventre du rat. Si vous entendez une sorte de ronronnement, ce n’est pas bon signe. De même, si vous le voyez éternuer régulièrement (une fois de temps en temps est tout à fait normal) ou si vous l’entendez ronronner, miauler, aboyer, roucouler, bref, faire du bruit lorsqu’il respire, c’est le signe d’une maladie respiratoire (le rat respire de manière silencieuse, sans exception !)

Vérifiez le sexe !

Ne faites jamais confiance à qui que ce soit pour ce point là. Un rat mâle a des testicules particulièrement visibles dès la 2è ou 3è semaine, même pour un non connaisseur. Il n’y a aucun doute possible entre un mâle et une femelle si vous adoptez un raton correctement sevré ! Si vous n’êtes pas sûr de distinguer correctement les testicules, vérifiez le ventre du raton : les femelles ont 6 paires de tétines visibles.