PARatSite, site de rats domestiques

Repeindre sa cage, méthode « flemme »

Je vous ai expliqué dans un article (Repeindre sa cage, méthode « pro ») comment repeindre sa cage de manière inoffensive pour vos rats, et de la manière la plus « professionnelle » possible, pour que votre peinture tienne dans le temps.

Il s’avère qu’après 6 ans, j’ai décidé de repeindre une deuxième fois ma cage, et que j’ai opté pour une méthode plus rapide, autrement appelée « la méthode flemme ». Il va de soi que si je dois vous conseiller l’une des 2 méthodes, je vous conseillerai sans aucun doute la première, car c’est la seule pour laquelle j’ai fait toutes les recherches possibles pour garantir l’innocuité des produits pour les rats. Et puis c’est également la « seule bonne manière » de peindre !

J’ai quand même pris le temps de faire des recherches pour les produits que j’ai utilisé lors de cette deuxième aventure « peinture », mais ils ne sont pas inoffensifs. J’ai fait le choix de les utiliser quand même, parce qu’ils m’ont fait gagner énormément de temps et que j’ai estimé que le risque était peu élevé. 

Voilà, je vous laisse faire votre choix en toute connaissance de cause !


Accès rapide :


La peinture

Je cherchais une peinture qui se pose sans primaire d’accrochage, qui soit « ultra lessivable », et qui puisse se poser sur du métal. Je cherchais également une peinture avec un taux de COV le plus faible possible.

J’ai surtout cherché du côté des lessives de cuisine et de salle de bain, car ce sont généralement celles qui sont les plus sollicitées ! Malheureusement, il est difficile de trouver une peinture relativement saine avec des caractéristiques de tenue adaptées à une cage, SURTOUT quand on se rajoute comme malus de vouloir une peinture noire !

Mon choix s’est porté sur la peinture V33, gamme Décolab, colori Noir Smoky.

Il est clair qu’on est très loin d’une peinture naturelle, avec un taux de COV de 140 µg/m3 après 28 jours. Un additif est nécessaire avant la pose de la peinture (fourni avec le pot), une fois l’additif ajouté, la peinture doit être utilisée dans les 10 jours.

Et la peinture doit sécher pendant 21 jours avant de bénéficier des qualités garanties par la marque (ultralessivable, haute résistance aux chocs et aux rayures). Les 21 jours correspondent au temps de polymérisation.
Elle contient du téflon, mais le téflon est dangereux seulement lorsqu’il est chauffé. A température ambiante, il est très stable.

J’ai acheté un pot de 0,75L à 35€, avec un rouleau adapté à cette peinture (6€ je crois le petit rouleau)

Retour en haut

 

Préparer la cage avant de la peindre

Je vais détailler ici seulement ce que j’ai appliqué dans mon cas, c’est-à-dire « une remise en forme » de ma cage, et non pas une première peinture. Je vous conseille de lire l’article dont je parlais en tête de cette page pour toutes les informations et de ne surtout pas prendre exemple sur moi :p

Poncer !

Malheureusement, même dans la méthode des feignants, on ne peut pas s’en passer. Faut poncer ! 

Mais cette fois-ci, je me suis équipée d’une ponceuse électrique ! J’ai poncé uniquement les « tours » des 8 panneaux de la Royale, j’ai fait le choix de ne pas poncer les barreaux (car je ne voulais pas les repeindre). Ma Royale ayant déjà été repeinte en noire, ça passe !

J’ai choisi un grain épais pour décaper, puis un peu plus fin pour les dernières parties récalcitrantes. J’ai aussi passé un outil décapant fixé à la perceuse sur les parties énormément rouillées, pour faire sauter la rouille.

Laver la cage

La technique de grosse feignasse dont j’ai honte : je l’ai juste passée au jet d’eau dans le jardin…

Protéger la cage

Ma cage était pas mal attaquée par la rouille, j’ai choisi d’appliquer un anti rouille « classique » (donc hyper toxique). Je l’ai appliqué UNIQUEMENT sur des parties non accessibles aux rats (les petits « rebords » sur lesquels reposent les bacs) et jamais sur des barreaux ou autre. 

Je l’ai acheté « en spray », c’est pratique pour viser les recoins. Il est transparent, mais laisse une espèce de « couche » par dessus la rouille, c’est très étrange.

Retour en haut

 

Peindre la cage

J’ai passé 2 couches de peinture sur les cadrans des 8 panneaux, et « vite fait » une couche sur les barreaux, parce que ma peinture est mate/satinée alors que l’ancienne était brillante à cause de la résine, du coup ça faisait une différence de couleurs entre mes cadrans et mes barreaux 😀 (j’vous avais prévenu que j’ai fait ça un peu à l’arrache…)

Les 2 couches ont été appliquées à 24h d’intervalle, et SURTOUT, j’ai laissé sécher ma Royale pendant 3 grosses semaines avant d’y mettre des rats. Déjà parce que c’est 21 jours pour que la peinture bénéficie de toutes ses propriétés, et ensuite parce que plus on attend, et plus le taux de COV émis est faible. Le taux indiqué sur la boite correspond à une mesure relevée après 28 jours. Si l’on n’attend pas ces 28 jours, le taux est forcément plus élevé.

Je suis « ravie » de ma peinture pour le moment, elle a été facile à poser avec le rouleau adapté, elle n’est ni épaisse, ni liquide, et elle supporte les lavages hebdomadaires au microfibre et au vinaigre. J’ai gratté avec l’ongle, elle tient aussi. Je n’ai pas encore testé le lavage au jet mais comme je ne compte pas la démonter de sitôt, je publie l’article et je le mettrais à jour plus tard.

Je met « ravie » entre guillemets car utiliser des produits de ce genre n’est pas vraiment dans ma démarche. Mais j’ai essayé de trouver un juste milieu entre « praticité d’utilisation », « résistance dans le temps », et « atoxicité ». 

Retour en haut

 

Coût et investissement total

Je crois que j’ai dépensé quelque chose comme 65 ou 70€ pour les fournitures (la peinture, 2 petits rouleaux, du papier de verre, l’outil pour décaper, l’anti-rouille). On m’a fort heureusement prêté la ponceuse électrique !

J’ai passé environ une semaine à tout poncer, c’était le plus fastidieux, malgré la ponceuse électrique, et malgré le fait que je n’ai pas poncé les barreaux. La ponceuse électrique reste quand même assez « physique » !

Pour la peinture, j’ai mis une semaine aussi, c’est hyper rapide à peindre mais il faut composer avec les temps de séchage et surtout, surtout, la place que prennent les panneaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.